Qu’est-ce que le Viager Mutualisé ?

Le Viager Mutualisé Vitalimmo est une solution innovante qui offre la possibilité aux seniors de convertir leur patrimoine immobilier en liquidités financières immédiates. Contrairement au viager traditionnel, le senior vend la pleine propriété de son bien à un acheteur Institutionel solvable et se réserve un droit d'usage et d'habitation à vie en échange d'un capital conséquent et immédiat.

Quelles différences entre
le Viager Mutualisé et le Viager traditionnel ?

Le Viager Traditionnel

Le viager traditionnel permet de vendre son bien immobilier à un particulier en échange d'un bouquet et d'une rente viagère aléatoire quant à sa durée, donc à un prix incertain.

Transaction entre particuliers dite de gré à gré donc aléatoire

"Bouquet" assuré et négocié par un particulier de fait avec des intérêts contradictoires des parties

Rente viagère imposée fiscalement

Relation intuitu personae avec un acquéreur qui présente un intérêt à payer le moins possible en valeur et en durée

Processus de vente souvent supérieur à 18 mois

Risques d'impayé des rentes futures

Le Viager Mutualisé

Le Viager Mutualisé permet de vendre son bien immobilier à un acheteur Institutionnel solvable en échange d'un capital conséquent et immédiat correspondant à 100 % de la valeur habitée du bien.

Transaction avec des acheteurs Institutionnels (mutuelle, compagnie d'assurance, Caisse de retraite, institutions de Prévoyance)

Un capital immédiat et conséquent perçu dès la signature chez le notaire

La possibilité de convertir une partie du capital perçu en "rente viagère immédiate" auprès de sa banque ou d'une compagnie d'assurance

Relation de service et de veille de la qualité du bien occupé, sans aucune relation morbide

Un processus de vente rapide, réalisable en seulement 4 mois

Aucun risque d'impayé de rente

photo detail

Les avantages garantis par le Viager Mutualisé

Une solution de confiance

Le remplacement des acheteurs individuels par des acheteurs Institutionnels à forte capacité financière assure une transaction sereine et sécurisée en supprimant les risques d'impayés qui peuvent toujours avoir lieu dans le cas d'une vente en viager traditionnel avec un acheteur privé défaillant et insolvable à court ou moyen terme durant les échéances de paiement de rente.

Une solution éthique et solidaire

Le Viager Mutualisé Vitalimmo œuvre au service du bien vieillir chez soi en offrant la possibilité aux seniors de continuer à vivre chez eux le plus longtemps possible grâce à l'apport financier conséquent obtenu lors de la vente de leur bien. L'acheteur Institutionnel ne parie plus sur le décès du retraité , mais cherche simplement a acheter et gérer un bien immobilier occupé. De plus il accepte de payer plus cher au départ du retraité si le bien est disponible plus tôt que prévu. Une certaine éthique solidaire remplace ainsi la morbidité du viager traditionnel.

Une solution fiscalement avantageuse

Sur le plan fiscal, le Viager Mutualisé est un dispositif particulièrement avantageux dès lors qu'il n'y a pas de fiscalité sur le capital versé lorsque l'opération porte sur le logement principal. Et, dans le cas d'une résidence secondaire, la fiscalité ne concerne que celles détenues depuis moins de trente ans.

Par ailleurs, pour les foyers redevables de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), le régime fiscal est particulièrement favorable dans la mesure où le capital obtenu est exclu de la base IFI.

De plus, l'assurance habitation dite PNO, les gros travaux ou encore la taxe foncière peuvent être pris en charge par certains fonds Institutionnels.

Quel est le montant perçu par le propriétaire ?

Grâce au Viager Mutualisé Vitalimmo, le vendeur perçoit l'intégralité de la valeur de la nue-propriété de son bien dès la signature chez le notaire. Pour déterminer le montant exact du capital reçu, les experts Vitalimmo effectuent un calcul à partir de la valeur de marché du logement, de la valeur locative du bien et de l'espérance de vie du ou des occupants.

Que se passe-t-il en cas de libération anticipée ?

La transaction Vitalimmo garantit au propriétaire du bien un droit d'usage et d'habitation à vie. Mais dans le cas où le vendeur souhaite quitter son bien plus tôt, par exemple en cas de changement de lieu de vie, de région, pour se rapprocher de ses enfants ou petits enfants, de séjour en résidence senior service , il est assuré de recevoir un capital complémentaire correspondant à la durée pour laquelle il n'a pas souhaité jouir et user de son bien.

Ils ont choisi, Vitalimmo

Jean 80 ans

J'ai choisi le Viager Mutualisé Vitalimmo qui m'a permis de rester vivre chez moi et d'obtenir un capital de 189 500 €. Avec cette somme, j'ai pu aménager mon logement et transmettre 30 000 € sans aucun impôt ni droit de succession à mes deux petits enfants pour financer leurs études.

Odette 85 ans

À 85 ans, j'avais besoin de ressources complémentaires à ma retraite pour pouvoir adapter mon logement à mon âge. J'ai décidé de vendre la nue-propriété de mon logement grâce à la solution Vitalimmo qui m'a permise d'obtenir un capital suffisamment important pour réaménager ma salle de bain. À présent, j'envisage de faire des donations à mes enfants.

Joseph & Jeanine 85 et 88 ans

Nous avons fait confiance à Vitalimmo pour la vente de la nue propriété de notre logement. Grâce au capital conséquent que nous avons reçu, nous prenons désormais des heures d'aide-ménagère chaque semaine et nous avons placé 150 000 € pour obtenir une rente viagère aux 85 ans de Jeanine.

Questions fréquentes

Quels sont les frais qui resteront à ma charge ?

– La taxe d’habitation,

– Les charges de copropriété,

– Les frais d’entretien courant du logement,

– La taxe pour l’enlèvement des ordures ménagères.

Le capital perçu lors de la vente est-il pris en compte dans le calcul de l’IFI ?

Un des avantages de Vitalimmo repose sur sa fiscalité avantageuse. En l’occurence, pour les foyers redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), le régime fiscal est particulièrement favorable dans la mesure où le capital obtenu est exclu de la base IFI.

Est-ce que nos enfants sont consultés pour la vente de notre bien ?

Si vous êtes les seuls propriétaires de votre bien, vous n’avez pas besoin de consulter vos enfants pour la vente de votre bien. Mais il est tout de même souhaitable que vous les informiez. Quoiqu’il arrive, ils seront informés au moment de votre succession, à votre décès ou celui de votre conjoint, selon votre situation matrimoniale. En revanche, s’ils sont propriétaires d’une partie de votre bien, par exemple suite à une donation de la nue-propriété ou à la succesion de votre conjoint, la vente ne peut s’effectuer sans leur accord. Votre notaire et le correspondant VIRAGE-VIAGER de votre région sont là pour vous aider dans cette démarche.